Actionner le levier de l’inclusion pour une croissance équitable

Watch the Replay

Actionner le levier de l’inclusion pour une croissance équitable

Vidéo 1 : JOUR 1, PARTIE A 

00:00 Ouverture du sommet 
04:56 Présentation du thème 2022 
05:47 Allocution liminaire : David Malpass, président du Groupe de la Banque mondiale 
28:15 Que signifie une croissance équitable verte, résiliente et inclusive ? 
54:52 La révolution de la diversité et de l’inclusion 
02:12:44 L’inclusion sociale, économique et environnementale pour une croissance équitable 
3:13:21 Le rôle des médias sociaux dans la promotion de la diversité, de l’équité et de l’inclusion 

- - - - - 

Vidéo 2 : JOUR 1, PARTIE B 

00:00 Message de bienvenue 
08:39 Exploiter tout le potentiel de l’inclusion sociale 
1:07:36 La place du développement numérique dans une croissance équitable 
2:43:38 Développement professionnel (Groupe de la Banque mondiale/ONU/FMI) 
3:43:17 Cap sur le Sommet Y20 en Indonésie

- - - - - 

Vidéo 3 : JOUR 2, PARTIE A 

00:00 Accueil et échanges avec les autres délégués 
24:18 Présentation des activités de la 2e journée 
28:44 Bâtir une économie équitable pour tous
1:42:50 La participation des jeunes à l’économie créative, un levier de croissance équitable 
2:22:47 Coup de projecteur : une conversation avec de jeunes artisans du changement 
3:34:56 Agir face à la nécessité et l’urgence de l’inclusion environnementale

- - - - - 

Vidéo 4 : JOUR 2, PARTIE B

00:00 Présentations par les finalistes du concours de pitchs 
1:57:20 Phase finale du Grand défi 
3:41:14 Cérémonie de remise des prix du concours de pitchs 
3:50:45 Allocution de clôture : Mamta Murthi, vice-présidente Développement humain, Groupe de la Banque mondiale 
4:22:50 Concert et performances artistiques : Tolumide

Follow the event on Twitter #WBGYouthSummit

Le Sommet de la jeunesse est le principal rendez-vous annuel organisé sous l'égide du Groupe de la Banque mondiale dans le but de promouvoir des échanges entre jeunes du monde entier sur les enjeux les plus urgents de notre temps. Il a pour objectif de donner aux jeunes les moyens d’explorer des idées innovantes pour relever les défis du développement et de promouvoir le dialogue entre les jeunes, le Groupe de la Banque mondiale et d’autres acteurs clés.

Le thème choisi pour l’édition 2022 est « Actionner le levier de l’inclusion pour une croissance équitable ». Il permettra de mettre en lumière une palette plus large et diverse de solutions en faveur de l’inclusion environnementale, sociale et économique qui permettent à chacun de réaliser son potentiel productif et agissent comme un moteur puissant de croissance et de développement. Rendez-vous prochainement pour deux journées riches en échanges et découvertes : concours de pitchs et de projets, conférences et séances plénières, performances musicales et artistiques, et plus encore.

Voir la liste des intervenants ▼

1re journée - Jeudi 26 mai

HEURE (EDT)

SESSION

PLATEFORME

7h00

7h45  

Accueil et échanges avec les autres délégués

S’inscrire

7h45

8h00

Cérémonie d’ouverture

Voir le REPLAY

8h00

8h05

Allocution liminaire (président du Groupe de la Banque mondiale) 

Voir le REPLAY

8h05

8h15

Présentation du thème 2022 (responsable du Sommet de la jeunesse)

Voir le REPLAY

8h15

8h45

Discussion I - Que signifie une croissance équitable verte, résiliente et inclusive ?   

 

L'action déployée par le Groupe de la Banque mondiale face à la crise de COVID-19 a aidé les pays à sauver des vies et à préserver des moyens de subsistance, tout en commençant à jeter les bases d’une reprise durable et solide dans un monde transformé par la pandémie. Afin d’installer une reprise pour tous, le Groupe de la Banque mondiale et le FMI sont convenus d’un cadre commun conçu pour orienter toutes leurs opérations vers l’objectif d’un développement plus vert, résilient et inclusif (ou « GRID » selon l’acronyme de cette approche en anglais). Cette discussion mettra en lumière les stratégies de long terme nécessaires pour réparer les dommages structurels causés par la COVID-19, mais aussi accélérer les efforts d’atténuation et d’adaptation au changement climatique tout en relançant la dynamique de réduction de la pauvreté et de partage de la prospérité.

Voir le REPLAY

8h45

9h45

Séance plénière I - La révolution de la diversité et de l’inclusion

 

Il n’y a pas de diversité sans inclusion, et le coût de l’exclusion a des répercussions qui touchent tous les secteurs. Les victimes de l’exclusion appartiennent souvent à des minorités et des communautés défavorisées : femmes, populations autochtones, personnes LGBTQ+, jeunes ou encore handicapés. Cette séance plénière se penchera sur les difficultés de l’intégration des enjeux de l’inclusion et de la diversité dans le champ social, économique et environnemental, en mettant en évidence la manière dont ces trois dimensions sont inextricablement liées et se complètent pour parvenir à une croissance équitable. Et, surtout, en mettant l’accent sur le rôle crucial des jeunes comme agents du changement.

Voir le REPLAY

9h45

10h00

Pause 

 

10h00

11h00

Activité à l’intention des délégués ne participant pas au Grand défi : L’importance d’une inclusion sociale, économique et environnementale pour une croissance équitable 

 

Comment pouvez-vous contribuer au changement dans votre communauté ? Participez à cette activité animée par de jeunes spécialistes du Groupe de la Banque mondiale et consacrée à l’impact des projets de développement sur l’inclusion. Vous pourrez échanger avec des experts et aborder des projets réels et des solutions concrètes en matière d’inclusion environnementale, économique et sociale, dans la lignée du thème du Grand défi du Sommet de la jeunesse 2022 : des solutions inclusives pour une croissance équitable. 

S’inscrire

11h00

11h30

Séance de groupe I pour les participants au Grand défi : Présentation du concours

 

Cette séance permettra de présenter aux délégués le thème du Grand défi proposé cette année : des solutions inclusives pour une croissance équitable. Tout au long du sommet, les participants pourront se familiariser en temps réel, et à partir d’un scénario fictif, aux principaux défis et leviers d'action pour la résolution des problèmes d’inclusion au service d’une croissance équitable. Grâce à des séances de travail animées par des professionnels du développement de premier plan, les participants collaboreront avec leurs pairs à la recherche de solutions qu’ils présenteront à la fin du sommet. Ce concours offrira aux délégués une occasion exceptionnelle de démontrer leurs connaissances, leurs compétences pour la résolution de problèmes et leur créativité, tout en pratiquant la cocréation et en développant leur réseau de relations auprès de pairs et d’experts.

Voir le REPLAY

11h00

11h30

Discussion II - Le rôle des médias sociaux dans la promotion de la diversité, de l’équité et de l’inclusion  

 

Le rôle puissant joué par les médias sociaux dans le monde actuel ne doit pas être minimisé. Du monde des affaires au divertissement, en passant par la politique, l’éducation, le sport, les soins de santé et la médecine, les médias sociaux font largement la preuve de leur utilité. Les questions relatives à l’inclusion, à l’accessibilité et à la diversité demeurent toutefois sujettes à controverse sur ces plateformes. Cette discussion vise à comprendre les raisons de cette situation et le rôle essentiel que les médias sociaux peuvent jouer grâce à des stratégies à long terme en faveur de la diversité, l’équité et l’inclusion reposant notamment sur la représentation, la sensibilité linguistique ou encore l’appréciation culturelle.

Voir le REPLAY

HEURE (EDT)

SESSION

PLATEFORME

12h00

13h00

Séance plénière II - Exploiter tout le potentiel de l’inclusion sociale

 

L’inclusion sociale est le processus qui consiste à améliorer les conditions dans lesquelles les individus et les groupes participent à la vie de la société. La pandémie de COVID-19 a mis en lumière les inégalités systémiques et profondément enracinées qui frappent les groupes défavorisés : personnes handicapées, femmes, jeunes chômeurs, minorités sexuelles et de genre, personnes âgées, populations autochtones, minorités ethniques et raciales. Quel est le coût de l’exclusion sociale et comment y remédier le plus efficacement ? Les experts qui interviendront dans cette session éclaireront ces questions, ainsi que les relations entre exclusion et croissance équitable. 

S’inscrire ou suivre sur Banque mondiale Live

13h10

14h15

Activité à l’intention des délégués ne participant pas au Grand défi : La place du développement numérique dans une croissance équitable  

 

La technologie est source de nombreux bienfaits : meilleur accès à l’information, réduction des coûts dans le domaine du travail, connectivité accrue entre les personnes, etc. Mais les avancées de la numérisation ne sont pas homogènes, créant des inégalités entre et au sein des pays. Cette fracture numérique ne cesse de se creuser, et pénalise notamment la situation économique des femmes et des pays émergents. L’analphabétisme numérique est une forme d’exclusion. Cette session se penchera sur le rôle du développement numérique dans la lutte contre les disparités économiques et sociales. Les participants pourront notamment s'entretenir avec les représentants d’entreprises technologiques qui décriront leurs programmes en faveur de l’inclusion sociale et d’une société plus équitable.  

S’inscrire

13h00

14h15

Séance de groupe II pour les participants au Grand défi : L’esprit d'équipe

 

Au travail ! Pensez à travers le prisme de l’inclusion et avec un esprit d’ouverture. Quels sont les principaux obstacles à l’inclusion sociale, économique et environnementale dans votre région ? Comment parvenir à une économie équitable et inclusive pour tous ?

S’inscrire

14h15

14h30

Pause

 

14h30

15h30

Développement professionnel (Groupe de la Banque mondiale / ONU / FMI)

S’inscrire

15h30

16h30

Séance de groupe III pour les délégués participant au Grand défi : L’esprit d'équipe

 

Le moment de conclure ! Votre équipe est-elle parvenue à exploiter toutes les idées et apporter des solutions inclusives à des situations réelles ? Avez-vous pris en compte les défis/contraintes auxquels votre projet est confronté ? Quels sont votre valeur ajoutée et votre avantage comparatif par rapport aux autres solutions existantes ? Êtes-vous assez inclusif ? C'est le moment de mettre la dernière main à votre solution créative, celle que vous présenterez devant le jury de votre groupe régional.

S’inscrire

15h30

16h30

Sommet Y20 en Indonésie

 

Dans cette session que vous pourrez suivre en présentiel ou en ligne, des représentants du sommet Y20 proposeront une discussion et des activités interactives autour du thème de la diversité et de l’inclusion et du prochain Y20, qui se tiendra en Indonésie.

S’inscrire

16h30

17h30

Séance de réseautage

S’inscrire

2e journée - Vendredi 27 mai

HEURE (EDT)

SESSION

PLATEFORME

7h00

7h45  

Accueil et échanges avec les autres délégués

S’inscrire

7h45

8h00 

Présentation des activités de la 2e journée 

S’inscrire ou suivre sur Banque mondiale Live

8h00

9h00 

Séance plénière III - Bâtir une économie équitable pour tous 

Dans un contexte extraordinairement incertain, les populations du monde entier font encore face aux effets de l’onde de choc économique provoquée par la pandémie de COVID-19. Le choc de cette crise a exacerbé les inégalités, principalement pour les pays les plus vulnérables. Promouvoir un développement économique équitable, c'est permettre aux individus, aux nations et aux économies locales de réaliser tout leur potentiel en levant les obstacles et en créant des opportunités : emplois, formation professionnelle, soutien à l’entrepreneuriat, création de richesses collectives... Cette session explorera ces pistes d’action, en mettant l’accent sur la nécessité de reconstituer le capital humain et de développer les compétences des groupes marginalisés. 

S’inscrire ou suivre sur Banque mondiale Live

9h00

9h30

Discussion III - La participation des jeunes à l’économie créative, un levier de croissance équitable

Les plateformes numériques relient les artistes de toutes les disciplines à un public international : en servant de passerelle entre les marchés mondiaux et les talents locaux, elles sont porteuses de croissance dans les économies émergentes. Cette discussion montrera pourquoi la place des jeunes dans l’économie créative contribue à une croissance équitable plus inclusive, en ce qu’elle favorise la richesse culturelle et constitue un vecteur de changement social et un gisement d’emplois pour les jeunes. 

S’inscrire ou suivre sur Banque mondiale Live

9h30

9h40

Pause

S’inscrire

9h40

10h50  

Activité à l’intention des délégués ne participant pas au Grand défi : Coup de projecteur : une conversation avec de jeunes artisans du changement

Laissez-vous inspirer ! Une série de présentations brèves et dynamiques par de jeunes artisans du changement et innovateurs qui exposeront leur expérience en matière d’inclusion et leurs initiatives en faveur d’une croissance équitable verte, inclusive et résiliente.

S’inscrire ou suivre sur Banque mondiale Live

9h40

10h50 

Séance de groupe IV pour les délégués participant au Grand défi : Première phase des présentations

L’heure de vérité ! Le moment est venu de présenter les solutions innovantes et inclusives proposées par votre équipe devant le jury de votre groupe régional. L'équipe lauréate au sein de chacun des sept groupes régionaux participera à la phase finale.

S’inscrire 

10h50

11h50

Séance plénière IV - Agir face à la nécessité et l’urgence de l’inclusion environnementale 

Sur les 1,3 milliard d’individus vivant dans la pauvreté, 70 % sont des femmes. Et 15 % des personnes défavorisées dans le monde sont issues de communautés autochtones. Ces populations sont pourtant ignorées dans les politiques de lutte contre le changement climatique. Or, parce qu’elles sont souvent tributaires de l’environnement et de ses ressources, les femmes et les populations autochtones sont plus susceptibles de souffrir des conséquences directes des dérèglements du climat. Le changement climatique aggrave les difficultés auxquelles elles sont déjà exposées : marginalisation politique et économique, perte de terres et de ressources, violations des droits humains, discriminations, chômage... Cette table ronde se penchera sur l’importance de l’inclusion des minorités dans les actions en faveur de l’environnement, en mettant en lumière l’impact inégal du changement climatique et la manière dont on peut prioriser l’équité dans l’action climatique.

S’inscrire ou suivre sur Banque mondiale Live

HEURE (EDT)

SESSION

PLATEFORME

12h30

14h00

Présentations par les finalistes du concours de pitchs 

 

Les cinq équipes finalistes du concours de pitchs du Sommet de la jeunesse 2022 présentent en direct leurs solutions innovantes. Elles font partie des quelque 1 000 concurrents qui ont répondu à l’appel à idées lancé l’été dernier. Qui de mieux placé que les jeunes pour innover et surmonter les obstacles dans un monde de mutations technologiques rapides ? Le défi proposé cette année aux jeunes entrepreneurs sociaux était de présenter des initiatives novatrices et transposables à grande échelle qui exploitent le levier de l’inclusion sociale, environnementale et/ou économique comme moteur d’une croissance équitable.

S’inscrire ou suivre sur Banque mondiale Live

14h00

14h15

Pause

 

14h15

15h45 

Phase finale du Grand défi

Les sept équipes sélectionnées pour chaque groupe régional présentent de nouveau leurs solutions, mais cette fois devant tous les participants du Sommet de la jeunesse. C'est le vote du public qui décidera du gagnant final du Grand défi. Ne manquez pas cette occasion de découvrir les réponses originales mises au point par les participants au concours et voter pour la « meilleure » solution au service d’une croissance inclusive.

S’inscrire

15h45

16h00

Pause

 

16h00

16h15

Cérémonie de remise des prix du concours de pitchs

S’inscrire ou suivre sur Banque mondiale Live

16h15

16h30

Allocution de clôture

S’inscrire ou suivre sur Banque mondiale Live

16h30

17h00  

Concert et performances artistiques

S’inscrire

17h00

18h30 

Réseautage

S’inscrire

Revivez la conversation

Vous pouvez rejoindre la conversation sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #WBGYouthSummit. Cet événement est également diffusé en direct en anglais, arabe et espagnol.

Modérateur


Je voulais participer à cette conférence

BLAISE PABOUNI SERFERBE


Nous écoutons le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass.

Modérateur


Bienvenue Blaise ! Merci de nous rejoindre pour cet événement.

Modérateur


Bonjour chers tous ! Adoum Tina Moullah, depuis le Tchad.

Adoum Tina Moullah


Cette discussion avec le directeur-général des Opérations du Groupe de la Banque mondiale, Axel van Trotsenburg, est animée par O'Neall Massamba, responsable du Sommet de la jeunesse 2022.

Modérateur


Vous êtes nombreux à poser des questions et à réagir dans les commentaires :

Modérateur


Bonsoir, que pensez-vous sur le problème d'eau potable qui bat son plein surtout dans les pays pauvres?

Pierre-Richard


Souvant on rencontre des jeunes talentueux qui ont des potentiels de développer certains secteurs de la vie économiques dans toutes ses formes, mais le problème c'est que la négligence des autorités politiques tape à tort et à travers, pourquoi n'est pas penser à aider les jeunes avec un moyen direct pour démarrer leurs activités?

Louis MAMPANYA


L'inclusion sociale doit s'accompagner par l'employabilité des jeunes.

Allahissem Alain


Quels sont les remedes d'acconpagnement á l'autonomisation des femmes Africaines?

Diallo hawaou


La croissance de l'inclusion dans un pays comme la République centrafricaine est elle possible?

Yankinon Nina Mireille


En quoi le pouvoir de la croissance inclusive pourrait améliorer les dimensions du développement durable ?

Arsene Allahfi


Bonjour à tous

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Bonjour chers tous, nous pensons que les jeunes devraient avoir des espaces d'expression libre et propre à eux. er actions doivent être amplifier sur terrain de manière que les autres jeunes en retard côté technologie soient impliquer.

Dick Diyoka


Bonjour à tous ! Jessica Biloba Kalala, depuis la République Démocratique du Congo 🇨🇩

Jessica Biloba Kalala


j'aimerais bien savoir, est ce le concept d'inclusion est applicable dans les pays d'Afrique subsaharienne et principalement le Tchad? sinon quel état de lieu de cette situation dans la sous région?

SING-NON


Bonjour, c'est Tondi du Niger,je suis le président de l'association abc bio énergie, à but non lucratif,

Tondi


L'inclusion économique est généralement possible dans des pays qui possèdent des institutions politiques inclusives

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Le directeur général de la Banque mondiale, Axel Van Trotsenburg, explique comment la Banque mondiale focalise ses efforts sur une approche intégrée qui puisse favoriser un développement vert, inclusif et résilient et contribuer à sortir les populations de la pauvreté.

Modérateur


Cette session est modérée par Abigail Yirrah, Co-responsable du contenu du Sommet de la jeunesse de la Banque mondiale. Nous entendons un groupe d'experts sur le thème de la diversité et de l'inclusion.

Modérateur


La banque mondiale peut travailler avec les organismes locaux pour favoriser la croissance inclusive. Pour y arriver, nous pensons que elle doit travailler en partenariat avec ces organisations qui sont orientés vers la protection des minorités et l'environnement

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Pour cette croissance inclusive, il faut une approche globale intégrant les institutions internationales, les municipales et les organisations locales

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


1) quelles perspectives économiques envisagent la Banque Mondiale pour faire face à la croissance de la vie chère en Afrique ?

Kadji Innocent il y a un mois

Comment creer les opportunites d'affaire en Afrique

DZONVIE il y a un mois

que pensez vous de l inclusion sociale equitable en Afrique?

Ram Glis


Peux t on parler de croissance et d'equité en Afrique?

Mbouassa


Quels sont les leviers à actionner afin que la croissance soit équitqble?

Mbouassa


Si il ya croissance equitable, quel doit être l'apport de la jeunesse dans l'acceleration de cette croissance?

Mbouassa


Je suis d'avis du développement environnement car, le sahel avance et la sécheresse prend l'empereur, sur ce point qu'elles sont les solutions pour lutter contre ce fléau "la désertification " ou en " le Sahara"?

Izedine Saleh Issa


Nous sommes jeunes on n'a beaucoup de projets dans lentreprenariat comment peut-on venir en aide financièrement pour nous les jeunes africaine

Diallo falaye


Ma question est la suivante, est ce que la banque mondiale apporte un soutien financier au petite entreprise en manque de moyens ?

Essis


Bonjour

Elvys Kolou


Bonjour

Elvys Kolou


Moi c'est Elvys Kolou résident à Bangui RCA j'aimerais savoir le thème choisi est très intéressant mais comment faire fonctionner ce thème dans le contexte de notre pays la République centrafricaine merci.

Elvys Kolou


Banque mondiale et embargo quelle solution dans les pays concernés ?

[email protected]


Comment anéantir le réchauffement climatique dans le monde vue la dégradation de l'environnement actuelle ?

Fatoumata binta Barry


Je suis intéressé

Mbilizi mazambi Anderson


Quelles sont les questions stratégiques pour qu'on arrive facilement à influencer le monde, surtout la jeunesse

Doris Kibula


Quelles sont les questions stratégiques pour qu'on arrive facilement à influencer le monde, surtout la jeunesse dans le développement bien entendu

Doris Kibula


Creer un groupe d'échange

Franck Cedric


Je souhaite participer aussi

Christophe aloma


Comment je pourai faire pour y être là

Christophe aloma


Bonjour!!

Bakary Ismaila Konate


Bonjour!! Moi je évolue sur l'environnement, pourquoi la banque mondiale ne finance pas les projets des jeunes directement au lieux de passer sur le canal du gouvernement.

Bakary Ismaila Konate


Bonjour comment avoir une Une dette Au banque mondiale

Zoumana Coulibaly


Comment comptez vous régler le chômage? Des jeunes d'Afrique meurent de jours en jours dans les eaux.

Daka


Je suis intéressé

Djerabé Emmanuel


Bonjour, je suis vraiment intéressé de prendre part à cette sommet de la jeunesse du monde Merci

ABDOU ABI MMADI


Est ce que les participants auront un certificat après les conférences?

Jean


Quelles solutions envisagez vous contre la dégradation de environnent ?

TIEMTORE


Charger de l'Education, social et environnent en Etranger

Longonga chris


Pourquoi, la R.D.C est un pays potentiellement riche, avec une terre Arabe, Mais il manque les enjeux qui pourraient lui permettre a l'exploitation ?

Mbemba YAMFU GAUTHIER


L'énergie pour tous

Ibrahim


Bonjour à vous Banque Mondiale. Je suis artiste comédien, auteur dramatique et Directeur de festival LES RÉSISTANCES. Festival initié en échos aux situations d'insécurité que vit mon pays le Burkina Faso.

BASSINGUE Bapio Michel


Partant, est ce que la banque mondiale peut nous aider en finançant les ateliers de formation des enfants ? Merci...

BASSINGUE Bapio Michel


Bonjour !

CONDE Papus


Bonjour ! Juste pour vous signifier que je suis très ravi de cette opportunité que vous nous offrez afin de prendre part à ce sommet de la jeunesse 2022.

CONDE Papus


Bonjour à tous, comment es ce qu' un jeune porteur de projet peut il bénéficier deformation et de l'aide financier de la banque mondiale

VITHIANO Elodie


Je suis Joël KAZADI à Kinshasa. La RDC est le pays qui bénéficie le plus des projets de la BM sur plusieurs secteurs. J'audite d'ailleurs ces projets. Mais je suis préoccupé par le fait que ces projets n'assurent pas des solutions pérennes et durables dans le temps.

Joël KAZADI


Une fois que le projet terminé, les problèmes combattus pendant le projet resurgissent.

Joël KAZADI


Merci pour l'invitation

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Qu'est ce qu'il faut pour que cet argent qui n'a pas encore été débloqué puisse être débloqué et contribuer à faire avancer l'humanité?

Bonaventure Nick


Quel est l'objectif de ce sommet ?

Brunel JEAN BAPTISTE


#WBGYouthsummit. La croissance de l'inclusion pour un pays comme la czntrafrique est elle possible?

Yankinon Nina Mireille


NJI FIFEN NGANGUE Hussein ingénieur statisticien économiste depuis le cameroun

NJI FIFEN NGANGUE Hussein


je suis SING-NON BOURDANNET PATOUKI, Tchadien depuis Lomé au Togo

SING-NON


NJI FIFEN NGANGUE Hussein Ingénieur Statisticien Economiste. Ma question est de savoir, quelles mesures sont prises pour protéger les populations vulnérables et marginalisés qui font face aux fluctuations des prix du au conflits et aux changement climatiques et aux conséquences de la COVID 19 actuels ? Par ce qu'il semble que les chiffres deviennent de plus en plus inquiétants

NJI FIFEN NGANGUE Hussein


De même, pour pouvoir accéder à la croissance inclusive, il faut intégrer toutes les couches sociales dans le processus de production de la richesse, tout en prenant en compte les réalités de l'environnement et des changements climatiques.

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


La croissance inclusive a besoin d'un encadrement technique de la part des institutions étatiques et ou internationales envers les populations

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Les filets sociaux sont un bon moyen de favoriser la croissance inclusive

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Au nom de l'association bio compost bio énergie.

Tondi


i heard you talk about helping young entreprenneurs, whith FOMAD we supervise many girls who even become mother at the age of 14 ore more and want to work for the survival of their children how can they be able to benefit from your help? you can visit our websir www.fomad.ong

CHONDO MADAMA Sandra


L'inclusion de la jeunesse est une nécessité à la survie de la planète

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Bonjour je suis ABOBOYAYA Kokouvi du Togo. responsable d'une société à but lucratif. comment la banque mondiale pourrait favoriser les jeunes afin qu'ils développent efficacement leurs idées et qu'ils soient soutenus dans les pays. dans nos pays les jeunes ont d'excellents idées pouvant résoudre le problème de chômage mais malheureusement ils ne sont pas soutenus ou voient souvent leurs idées volés et exécutés par après par les gouvernements .

ABOBOYAYA


Depuis le Sénégal, félicitations pour l'initiative et je pense que l'Afrique a son mot à dire sur le climat vu que c'est le continent qui subit le plus des conséquences avec les changements climatiques.

El Hadji Amadou Sow


Merci pour les exposés

Bonaventure Nick


Il ya encore un défis d'accès au crédit pour leurs idées d'innovation. Il faut des améliorations

Bonaventure Nick


Il faut que l'accès à L'internet et aux outils de telecommunications soit amélioré également

Bonaventure Nick


Bonjour, Byolenganya Bernoulli depuis la RD Congo, quelles sont les processus pour qu'une organisation travail collabore avec la Bank mondiale dans ce programme de l'inclusion et la protection environnemental?

Byolenganya Bernoulli


Bonjour à tous.

Elary ADJAGAN


Merci pour la discussion, je pense qu'inclure toutes les couches vunérables revient à inclure les femmes et les jeunes.

Elary ADJAGAN


les évènements tels que les changements climatiques et les guerres sont parmi les principales causes de l'exclusion

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


les guerres quant à elles sont à la fois les causes et les conséquences de l'exclusion. l'exclusion conduit aux conflits, et les conflits sont sources d'exclusion en retour. c'est très important en développement d'avoir une approche inclusive pour limiter les conflits et anticiper l'exclusion d'apprès conflits

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


pour cette première partie nous remercions tous les participants

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


au final de cette première partie, quelles sont les leviers de l'inclusion qui ont été identifiés?

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


quelles sont les principales conséquences de l'exclusion

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Bonjour, comment rejoindre l'événement en direct et en visio?

Kipoko Benjamin Mbel


La jeunesse attend beaucoup de ce forum

Alain LUKUSA


L'utilisation des réseaux sociaux comme vecteur de communication à large horizon pour la promotion de l'inclusion et la lutte contre les exclusions est un atout.

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Le moyen le plus efficace de lutter durablement contre la pauvreté c'est de promouvoir l'inclusion

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Les groupes sociaux exclus sont généralement pauvres et dépendent des des efforts des autres. De ce fait, ils sont à un certain niveau responsable des des chiffres élevés de la pauvreté. Ils font la société rentrer en arrière. C'est pourquoi pour espérer à une croissance durable, il faut mettre en place des politiques d'inclusion pour tous les groupes sociaux afin que tous participent à l'effort de production et à la lutte contre la pauvreté

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


La crise anglophone au Cameroun à créer un grand écart entre les riches et les pauvres, tout en accentuant la pauvreté au Cameroun, car les réfugiés de la crises n'avaient plus d'emplois ni de maison. Ils vivent des dons et des efforts des autres. C'est un problème pour la croissance durable. On doit en effet développer des programmes pour relancer ces groupes de réfugiés sur le plan économique afin qu'ils sortent de l'assistance et participent en même temps à l'effort de production et de la croissance économique social

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Les jeunes doivent utiliser les réseaux sociaux pour se connecter entre eux, échanger sur les expériences, et profiter de cette capacité à ouvrir de grand horizons de marché pour mener des activités économiques

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


on doit développer des structures qui locales qui œuvrent pour la croissance inclusive, avec pour axe d'intervention la protection des minorités, la défense des droits des minorités, l'inclusion des minorités dans les processus de participation à al constitution du PIB

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


si on ne construit pas des économies vertes et résilientes, on n'aura pas d'économie équitable à cause du changement climatique qui influence la vie des communautés et des groupes sociaux de différentes manières

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Félicitation aux panelists

Firmin Mbenza


L'inclusion environnementale impliquerait aussi l'engagement des communautés à privilégier une économie purement verte. L'action de chaque citoyen constitue une valeur ajoutée à la préservation de la durabilité environnementale.

Salomon Bahati


L'inclusion environnementale impliquerait aussi l'engagement des communautés à privilégier une économie purement verte. L'action de chaque citoyen constitue une valeur ajoutée à la préservation de la durabilité environnementale. Aujourd'hui, en République démocratique du Congo, il se pose un grand défi lié à l'accès aux énergies renouvelables, le coup proposé par les sociétés semble plus élevé et cela entraîne le recours aux fossiles. En plus le non accès aux intrants agricoles adaptés par des communautés ne facilite pas la mise en œuvre d'une agriculture résiliente.

Salomon Bahati


Dans le contexte d'après COVID 19, et le changement climatique, les groupes sociaux minoritaires et exclus sont les principaux victimes, car le faussé qui les sépare des autres c'est agrandi, tant sur le plan de la croissance économique que sur le plan social.

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Bienvenue à tous ! Je suis Eliane Mbende du Groupe de la Banque mondiale et je vais modérer le chat en direct d'aujourd'hui.
N'hésitez pas à nous faire part de vos idées, réflexions et questions sur la manière dont nous pouvons être des acteurs actifs dans la construction d'une économie plus équitable pour tous.

Modérateur


Pour atteindre la croissance équitable, il faut réformer la finance public, mettre sur pied des programmes d'inclusion, identifier les secteurs porteurs et compétitifs, puis y investir dans ces secteurs

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Nous pensons que si les Etats décident de réformer la finance public en réduisant le train de vie de l'État, en incluant les groupes sociaux dans le processus de participation à la vie publique pour mieux lutter contre la corruption, mieux identifier les secteurs les plus porteurs pour la croissance, pour mieux analyser les impacts des investissements, et afin mieux contribuer au contrôle de la redistribution de la richesse, ce sera un grand pas pour la croissance verte et résiliente

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Dans cette discussion, retrouvez Hamid Ibrahim, cofondateur et directeur de la création chez Kugali Media, et Kerry Steib, directeur de la création chez Parade et ancien directeur de l'impact social chez Spotify.

Bukola Ogunemi, co-directeur de la communication du Sommet de la jeunesse de la Banque mondiale est le modérateur de cette discussion.

Modérateur


Comment est ce que je fait pour prendre part ou faire une présentation ou partage d'expérience dans un tel événement.

BAYILI


Bayili, merci pour votre intérêt ! Vous pouvez rejoindre la conversation et partager votre expérience sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #WBGYouthSummit.

Modérateur


Le modérateur de ce panel est Timothy Dziedzom Amaglo-Mensah, représentant du Youth Transforming Africa.


Les jeunes acteurs du changement et les innovateurs partagent leurs expériences en matière d'inclusion, en soulignant leurs efforts pour une croissance équitable verte, inclusive et résiliente.

- M. Ken Chua, fondateur et directeur de (these)abilities

- Mme Hayat Aljowaily, réalisatrice de films sur l'inclusion sociale

- Rym Badran, responsable du conseil des jeunes chez GIRL UP MENA

- Mike Bellot, PDG - Co-fondateur de Solo Group ∣ Entrepreneur ∣ Forbes top 10 Haitian Entrepreneur

Modérateur


J'aimerais qu'on soutiennez de plus les projets innovants des jeunes,et qu'on nous accepter les audiences

Jeanne Irakoze


Ma question est pour Mike Bellot.Je vous félicite pour cette belle intervention ainsi que votre invention. Etant qu'Haiti est un pays en voie de développement, est-ce que le gouvernement se joint à vous dans le but de favoriser à plus de personnes d'avoir accès à solo bag?

Julemine Laurent


Je vous suis depuis Haiti.

Julemine Laurent


Au cours de cette session, les panélistes se concentrent sur l'importance de l'inclusion des minorités dans le mouvement environnemental, discutent des impacts inégaux du changement climatique et de la manière de donner la priorité à l'équité dans l'action climatique.

Yasmin Poole, responsable des partenariats du Sommet de la jeunesse du Groupe de la Banque mondiale, est la modératrice de ce panel, elle est rejoint par un groupe de praticiens du développement et de leaders expérimentés :

- Dorothee Marie Lisenga, coordinatrice de la Coalition des femmes leaders pour l'environnement et le développement durable.

- Mme Dominique Drakeford, cofondatrice : Sustainable Brooklyn

- Ezgi Canpolat, spécialiste du développement social, Groupe de la Banque mondiale

- Mme Saiyuris Bonnet, PDG Una Vaina Verde

Modérateur


Bonjour, merci bcp des débats riches

N Pacifique


Chapeau bas à tous les panélistes pour cette session inspirante !

Après la pause déjeuner, n'oubliez pas de regarder une série de présentations innovantes à 12h30.

Les finalistes du concours de pitchs couvriront un large éventail de questions sociales, environnementales et économiques et présenteront des solutions créatives pour renforcer les groupes minoritaires vulnérables.

Modérateur


Merci Ariel Kitio. Ton projet est pertinent

Kwamo Kouandjouo Cabrel Carter


Bienvenue à cette autre articulation !

Eliane Mbende


Vous écoutez actuellement KITIO TSAMO Arielle, une avocate sociale et une entrepreneuse plusieurs fois récompensée, fondatrice et directrice de CAYSTI & Techwomen Factory. Techwomen Factory est un programme de formation professionnelle pour les femmes dans des domaines clés, notamment la science des données, le développement d'applications web et mobiles, l'art numérique pour l'éducation financière, l'entrepreneuriat et les compétences générales.

Eliane Mbende


C'est Zinan Yue, étudiante en dernière année à l'université de Xi'an Jiaotong-Liverpool, en Chine, qui se spécialise dans la gestion de l'information et les systèmes d'information. Sa passion pour l'autonomisation des personnes marginalisées est née de son expérience en tant que guide pour aider les personnes malvoyantes à courir. Elle a remporté le grand prix de la conférence annuelle de l'Education Forum for Asia en 2021 avec son étude sur l'analyse de la situation actuelle du système d'accessibilité en Chine.
 

Eliane Mbende


Emmanuel Uwandu, fondateur de KiaKiaGas, une startup qui démocratise l'accès aux infrastructures de cuisson propre, et cofondateur et PDG de GAS360, une place de marché B2B pour la cuisson propre en Afrique, prend la parole. En tant que PDG, KiaKiaGas a construit 59 projets GPL à travers le Nigeria et a conseillé deux États sur la politique GPL au Nigeria. Il est responsable du GPL au sein de Global Cooking Alliance for Nigeria et fait partie de l'équipe qui a rédigé la première politique de cuisson propre au Nigeria.
 

Eliane Mbende


Sur la scène se trouve maintenant Stanley Anigbogu, un technologue créatif et un conteur qui est également le cofondateur de LightEd, une startup qui recycle les déchets électriques pour créer des solutions énergétiques pour les familles rurales. Stanley est passionné par l'utilisation de la technologie pour contribuer à l'atténuation du changement climatique et à la création d'un monde où chacun a un accès égal à une énergie propre et abordable.

Eliane Mbende


Nous vous présentons maintenant Priyal Agrawal. Elle est une entrepreneuse sociale de 25 ans, une jeune éducatrice certifiée en matière de sexualité. Elle se passionne pour l'accès des jeunes à l'information et aux services de santé sexuelle et reproductive, afin qu'ils puissent avoir un contrôle total sur leur corps et leur vie. Elle a fondé et dirige actuellement StandWeSpeak, une entreprise de SexTech axée sur les jeunes, dont la vision et l'objectif sont de créer un monde où l'égalité, l'autonomie et l'autonomie corporelle existent pour tous.

Eliane Mbende